Follow

Ma sœur est au Mexique.
Quand elle demande aux passants comment aller à tel endroit, on lui dit de prendre un Uber.
Mais elle ne peut pas installer l'appli, parce qu'elle ne peut pas recevoir de SMS.
Du coup, comme il y a peu de transports en commun et que Uber s'est beaucoup développé pour remplacer, petit à petit, les taxis, elle ne peut pas se déplacer.
Elle peut pas se déplacer parce qu'elle ne peut pas recevoir de SMS.
Vous commencez à le voir, là, concrètement, le danger de l'uberisation ?

Maintenant, on peut extrapoler ça aux différents services du même type et prendre un peu de recul sur les conséquence de fracture numérique qu'on est en train de se prendre dans la gueule.
Cela implique donc, que dans plusieurs pays, aujourd'hui ou dans un avenir proche, les personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas adopter ces fameuses technologies disruptives, verront leurs besoin de la vie quotidienne extrêmement perturbés.

Dans ces pays, des gens ne pourront plus se déplacer, parce que les transports publics auront été remplacés par Uber.
Dans ces pays, des gens ne pourront plus se faire livrer de nourriture, parce que les restaurateurs trouveront très intéressant économiquement de passer par Delivroo.
Dans ces pays, des gens ne pourront trouver un lieu ou dormir, parce que les hôtels ne proposeront leurs chambres que via AirBnb.
Il est fondamental d'éduquer les gouvernements et les populations sur ce point.

... et donc, il est fondamental que des associations et collectifs (qui par ailleurs devraient êtres financées par des fonds publics) qui œuvrent pour l'éducation populaire, comme @Framasoft, se développent partout dans le monde.
Par ce que là où les financements son privés, la rentabilité passe avant l’accessibilité à tous, ce qui implique notamment que les minorités ne seront même plus considérées, car jugées pas assez rentables.

Petit erratum, apparement il n'y a pas tant de problèmes de transports en commun au Mexique.
Mais les scénarios que j'ai décris me semblent toujours possibles dans un avenir proche.

@roipoussiere N'oublions pas aussi les problèmes de conservation des documents. Il y a des gens qui, maintenant, ne passent par internet que via leur téléphone. Comment on les stocke (ou les imprime) les données dans ce cas ?

@roipoussiere Ou, accessoirement de tous les services de merde sur téléphone malin qui supposent implicitement que tout le monde a accepté de se soumettre à ça et que c'est ok de nécessiter un tel appareil pour qu'un service fonctionne ?

@roipoussiere
Je trouve plutôt coupable le gouvernement qui n'assure pas les transports publics.

@roipoussiere
Et même avec son propre véhicule, le recours généralisé aux applis connectées pose des problèmes : lire (en anglais)
"Miami's Parking App Obsession Has Unforeseen Consequences"
wlrn.org/post/miamis-parking-a

@roipoussiere
Autre exemple : le covoiturage de BlaBlaCar pas accessible sans téléphone portable

Sign in to participate in the conversation
Mastodon Tetaneutral.net

Instance de Mastodon, réseau social de micro-blogging libre et décentralisé hébergée par l'association Tetaneutral.net.